Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 21:12

Le PS demande "sans délai" la démission d'Accoyer

Les députés PS ont formellement demandé mercredi la démission du président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer

Les députés PS l'accusent de "forfaiture" après avoir levé d'autorité la séance sur la réforme des retraites dans la matinée.

"Tout vient de l'Elysée. Bernard Accoyer s'est comporté comme un chef de clan", a accusé le patron du groupe Jean-Marc Ayrault. M. Accoyer avait affirmé auparavant avoir pris sa décision seul.

M. Accoyer a mis fin d'autorité à la séance juste avant 10h00, accusant l'opposition de gauche "d'obstruction" pour retarder le vote prévu mercredi à 15h00.

L'examen de la réforme s'est achevé mercredi peu avant 08h00 mais la séance, commencée mardi à 16h00, aurait dû se poursuivre encore plus de treize heures avec 165 explications de vote de cinq minutes chacune de la part de l'opposition de gauche.

Cela devait retarder le vote à l'Assemblée sur ce texte emblématique du quinquennat de Nicolas Sarkozy, normalement prévu à 15h00.

Accoyer "solennellement" prié par Aubry de reprendre la séance sur les retraites
Dans une assemblée sous tension après une nuit blanche, Bernard Accoyer (UMP) a suspendu la séance de la fin de l'examen du texte sur les retraites. La tension était déjà montée d'un cran auparavant entre Eric Woerth et le groupe PS.


"Je demande aujourd'hui solennellement à M. Accoyer, président de l'Assemblée nationale, qui est là pour faire respecter les règles qui sont dans la Constitution, de revenir sur sa décision", a déclaré mercredi la première secrétaire du PS, Martine Aubry, devant l'Association des journalistes de l'information sociale (AJIS).

"On s'assied sur tous les contre-pouvoirs, les médias, le Parlement,  l'opposition. Ce n'est pas possible", a-t-elle dit, avant d'insister: "je lui demande de reprendre la séance".

"Dans quel pays sommes-nous? On empêche le Parlement de faire son travail, ça devient fou, il n'y a plus de République", a encore dit Martine Aubry. "Nous  nous battrons jusqu'au bout et nous avons des droits", a-t-elle promis.

Vif échange entre une députée PS et M. Woerth
Mercredi matin vers 6h20, la députée socialiste de la Vienne, Catherine Coutelle, s'en est pris au ministre du Travail sur la retraite des femmes: "Vous nous avez habitué à mentir. Chez vous cela semble une seconde nature".

Eric Woerth a alors réagi vivement.  Des députés PS ont accusé le ministre du Travail d'avoir traité leur collègue Mme Coutelle de "collabo".

"Après les mensonges on passe aux injures, où vous arrêterez-vous, M. le ministre?", a notamment lancé la députée socialiste Laurence Dumont, réclamant en vain des excuses à M. Woerth.

Manifestation

Quelques milliers de salariés et militants  syndicaux étaient rassemblés mercredi à la mi-journée place de la Concorde face  à l'Assemblée nationale, pour exhorter les députés à ne pas voter la réforme des retraites dont l'adoption était prévue dans la journée.

Source info.france2.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by popote67 - dans PARTI SOCIALISTE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cédric Marchal
  • Le blog de Cédric Marchal
  • : Un regard sur l'actualité et une vision de la gauche française...mais également une certaine Sarkophobie! Pour me contacter : popote67@neuf.fr
  • Contact

LES PROCHAINES MUNICIPALES SE DEROULERONT EN 2014...C'EST A DIRE DEMAIN!

NE LAISSEZ PAS PASSER VOTRE CHANCE CETTE FOIS CI !!

SOYONS REALISTES, DEMANDONS L'IMPOSSIBLE

LE CHANGEMENT EST POSSIBLE !!!

Recherche