Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 07:49

Les points 1 et 2 consistait simplement à approuver le compte rendu du conseil précédent et la nomination d’un secrétaire de séance.

 

Passons donc au point 3

III. PRESENTATION DU REGLEMENT SUR L’ASSAINISSEMENT

Une présentation d’une heure et quart a surtout permis de comprendre que dans les prochains mois, «les gens qui nous veulent du bien » vont nous faire payer l’eau de récupération de pluie ou en provenance directe de son puits. Ou plus précisément l’assainissement !


Comment le SDEA va-t-il faire pour faire supporter ses augmentations de tarifs aux habitants d’Ernolsheim ? Rien de plus simple, il va faire comme Sarko, il va demander aux communes de créer une nouvelle taxe ! ! A tous les habitants d’Ernolsheim qui ont investit dans le développement durable en achetant un cuve de récupération d’eau de pluie ou une pompe pour s’alimenter depuis leur puits devront payer cette fumeuse taxe d’assainissement. Mais comment calculer le nombre de mètre cube qui passeront dans les toilettes ou dans la machine à laver, voir même pour l’arrosage ? Rien de plus simple, en apposant un compteur à la sortie de votre cuve ou de la pompe du puits. Le nombre de m3 ainsi relevé vous donnera le montant à payer pour l’assainissement.


Et pour celui qui ne voudrait pas poser de compteur, rien de plus simple également, ce sera un forfait de 40 m3 par an et par résident dans la limite de 240 m3 par famille. Une famille de 3 personnes se verra donc facturer d’office 120 m3. Si vous consommiez moins, c’est que vous êtes «des crados » comme il a été dit lors de ce conseil ! Aucune prise en compte des efforts qui peuvent être réalisés pour réduire sa consommation (pomme de douche micro gouttes, arrêter l’eau en se lavant les dents ou les mains, chasse d’eau 1/3 – 2/3…), non, moins de 40 m3 par an et par personne, vous êtes dans la catégorie « crado »…bon bin je suis un crado alors ! !


Par contre l’histoire de cette nouvelle taxe ne dit pas si les 40 m3 d’office sont en sus des m3 qui sont comptabilisés par le compteur d’eau (installation ancienne) ? Idem pour les personnes qui installeraient un compteur sur leur cuve ou pompe ?


Voici encore une nouvelle attaque contre le développement durable ou tout simplement l’espoir de pouvoir faire des économies en ces temps de crise. Vous aviez déjà eu droit à la taxe compteur de 15 € par an, voici maintenant la taxe à l’écologie ! Moins vous consommez, plus vous banquez….faut il alors se demander s’il ne faut pas consommez plus pour gagner plus ?


Pour plus d’information vous pouvez télécharger le document de présentation du SDEA sur www.sdea.fr

IV. TRAVAUX DE L‘EGLISE

Après avoir retenu les deux entreprises qui seront chargées de la réalisation des travaux, un adjoint vient maintenant présenter le plan de financement…ou comment mettre la charrue avant les bœufs ! Pour obtenir une subvention du conseil général, la commune doit prendre en charge 3 500 euros des 12 290 prévus. Le reste sera réparti entre donc la subvention du conseil général et la fondation du patrimoine. Mais attention cela ne concerne que l’entrée de l’église, pas les vitraux.

V. TRAVAUX DE LA MAISON DU 78 RUE PRINCIPALE

La question du jour est la réfection de la route derrière cette maison. Après l’ouverture de la rue par EDF pour enterrer les câbles, le maire demande si elle doit être refaite avec du simple macadam, prévu dans le devis, ou s’il faut la paver complètement. Cette idée semble avoir obtenu la majorité et une étude sera donc demandée.

VI. LOCATION DU 86 RUE PRINCIPALE

Il s’agit là du local qui était loué par le désormais célèbre « secret des anges ». Un locataire demande la possibilité de louer la partie droite de ce local vide pour 40 euros par mois afin d’avoir un local de débarras. L’accord a été donné et un avenant au bail sera réalisé pour le 1er décembre.

VII. TRAVAUX DE SECURITE A L’ECOLE

La clôture de la cour de l’école commençant à devenir vétuste et n’étant plus aux normes, trois devis ont été demandés : les tarifs varient de 3206 € HT à 2585 € HT. Le conseil a décidé de prendre le moins disant. Une subvention de 749 € (29%) a été accordée pour ces travaux, reste à la charge de la commune 3 091% TTC.

VIII. EMBAUCHE D’UN « CONTRAT PASSERELLE »

Ce projet d’embauche d’un contrat aidé fait suite à l’envoi d’une lettre politique du député Blessig. Il s’agit donc d’embaucher, pour une période de douze mois (non renouvelable), un jeune de moins de 26 ans, ayant maximum bac +3 et au chômage. Bref, par les temps qui courent, 30 % de la population de moins de 26 ans !


Ce contrat porterait sur une durée hebdomadaire de 24h et reviendrait à la commune, hors charges patronales, à 53,45 € par mois. Autant dire du pain bénit. Et dire que l’UMP ne voulait plus d’emplois aidés en 2007…je retourne ma veste toujours du bon côté ! !


Cependant, et comme l’a soulevé un conseiller, il ne s’agit pas là d’embaucher un jeune pour l’embaucher. Il faut bien définir un cahier des charges pour connaître la nature des travaux qui pourront lui être alloués afin de valoriser cette expérience professionnelle. C’est dans cet esprit qu’il a été décidé de composer une commission chargée de réfléchir au bien fondé de cette embauche et si embauche il y avait de définir l’étendue des tâches à réaliser et de définir un tuteur – formateur pour ce jeune.


La décision est donc reportée. Pour plus d’info sur ce contrat passerelle

http://www.blessig.org/fr/economie-et-emploi/economie-et-emploi.html  et http://www.entreprises.gouv.fr/jeunesactifs/contrat-passerelle.html

IX. LOTISSEMENT

Déclaration liminaire du maire : « je n’ai pas de grandes nouvelles à vous apprendre, le bureau d’étude travail » ! ! Hop, Hop, Hop, y’a rien à voir ! !


Il y a eu quand même une discussion sur le sujet lotissement, et pas des moindres…le prix de vente de l’are à la SAREST. Et là tout de go, le maire informe le conseil qu’il souhaite fixer le prix de vente à 1 200 € l’are. Le vote est sans surprise 2 contres, 2 abstentions…et le reste pour. Mais le plus drôle après ce vote c’est la rectification apportée…. « mais rien n’est encore fait » ! ? ! ? ! Comprendra qui pourra ! !

X. ACQUISITION TERRAIN

Le maire informe que la commune veux se porter acquéreur d’une parcelle de 3,12 ares, toute en longueur, pouvant éventuellement servir un jour pour faire un chemin entre la rue principale et la rue de la Zinsel, si j’ai bien suivi ! Coût de l’achat 403,57 €, soit 129,35 € de l’are.

XI. RPI ECKARTSWILLER – ERNOLSHEIM LES SAVERNE – SAINT JEAN SAVERNE

Pour justement ne plus avoir à écrire ce nom, le corps enseignant du RPI a demandé, lors du dernier conseil d’école du 6 novembre 2009, la possibilité de changer de nom. Le choix retenu est le RPI SAINT MICHEL.

Une discussion a eu lieu quand au mot SAINT posant un problème de laïcité, chose que je partage également. Après vote à l’unanimité du conseil, et après le vote des deux autres communes concernées, le RPI devrait donc maintenant porter le nom de RPI SAINT MICHEL.

XII. TGV

Pour le maire, rien de nouveau hormis ce qu’il y a eu dans la presse et sur France 3. Cependant, il tient à préciser qu’il «ne faut pas croire tout ce qui est écrit dans la presse » ! Les correspondants locaux apprécieront certainement !

Plusieurs points ont été abordés :


- Transaction financière RFF et St Jean concernant l’achat de terrain. Un conseiller demande si la même chose existe à Ernolsheim…réponse positive de la part du maire. Les conseillers ne semblaient pas être au courant


- Plate forme point de vue sur Saint Jean : le maire affirme avoir été mis au courant juste avant l’annonce, par le maire de saint jean, de son souhait de demander à RFF de financer une plate forme – point de vue pour voir le chantier et ensuite le tunnel sur la partie Saint Jean. Le maire d’Ernolsheim a également demandé, de fait, à RFF la même chose sur la commune d’Ernolsheim. Réponse de RFF, ce qui sera fait à St Jean sera également fait à Ernolsheim. En fait il faut comprendre que si rien n’est fait à St Jean, Ernolsheim n’aura également rien ! !


- Réunion publique : Elle aurait une nouvelle fois demandé par le maire. La réponse de RFF laisse comment dire, comme un goût de « je fais ce que je veux…. ». Il aurait été prétexté que « les appels d’offres ayant été envoyés et que le choix d’un tunnel simple (avec une cloison centrale) ou un bi-tunnel est laissé à l’appréciation de l’entreprise qui remportera le marché, RFF ne saurait communiquer plus » ! ! ! Mais on est où là ? RFF a tout de même bien établit un cahier des charges pour lancer son appel d’offres ? Pour essayer de faire une fois de plus patienter la commune, RFF aurait avancer peut être une date en mars…mais il n’a pas été précisé en quelle année ! ! !


- Explosif ou tunnelier ? Là encore, aucune information sur le sujet. Aux dires du maire, le début du tunnel se ferait à l’explosif et ensuite au tunnelier….à mois que ce ne soit l’inverse…ou pas ? ! ? ! Il a été également précisé que lors des travaux de forage, une gêne relative pour les habitants se fera ressentir. Outre le fait de l’installation d’une usine à béton pour fabriquer les pièces de soutient du tunnel (va t'elle créer des emplois locaux?), les employés, dont le nombre est encore incertain, pourraient venir avec des caravanes, des Algécos dans tous les sens…bref une petite ville dans notre village !

XII. RAPPORT DES COMMISSIONS

Le conseil d’école du 6 novembre 2009.


- Le nombre d’élève dans le RPI est une fois de plus en augmentation par rapport à l’année dernière. 120 élèves sont dorénavant au RPI contre 116 l’année précédente et 80 à son démarrage


- Projet d’école :

 Langage et lecture

 Mise en œuvre d’investigation et de recherche

 Développer la capacité à communiquer et échanger dans un but d’autonomie de l’élève.

Le thème retenu cette année par les enseignants est le RECYCLAGE DE L’EAU. Les municipalités encouragent les enseignants à prendre contact avec la station dépuration de Monswiller.


- Transport : Le point du transport, il est noté que la capacité du bus commence à poser des problèmes. Si d’aventure il fallait utiliser un bus plus grand, le trajet devrait être modifié.


- Sécurité : et c’est là que le point chaud de la soirée a commencé. Le rapporteur de la commission évoque le fait qu’il a été signalé lors du conseil, la vétusté et même la « dangerosité » des radiateurs à gaz dans les deux classes. Quatre conseillers s’étant même rendus sur place pour constater l’odeur et l’état des radiateurs. Il a été évoqué également le fait que l’instituteur, lors d’une remise en marche du radiateur des toilettes, a été victime d’un important retour de flammes. Et là comment, dire, ce fut du grand n’importe quoi. Le maire et les adjoints s’indignant tour à tour de la présentation faite de cette commission, d’une vétusté, certes toute relative, mais aux normes, qu’un contrôle était effectué tous les ans par l’entreprise Adolff et que de ce fait c’était de la responsabilité de cette dernière en cas de problème ! ! Mais ne faudrait-il pas faire le nécessaire avant qu’il y ait un problème et de se demander qui est responsable ? L’argument principal du maire et de ses adjoints pour ne pas procéder au changement des ces radiateurs est d’une part l’existence d’un projet de rénovation de l’ensemble du bâtiment lors de la sortie du dernier locataire à l’étage (mais quand ?), deuxième point le projet lointain de la construction d’une école commune pour le RPI (là encore pas de date) et enfin le point qui me laisse sur mon derrière….l’argent mis dans l’achat de radiateurs et de l’argent du contribuable et que donc il faut le dépenser utilement ! ! ! UTILEMENT ! ! ! Pour ma part, changer des radiateurs vétustes et dangereux, qui n’ont pas vu la visite de la commission de sécurité depuis 4 ans de peur de se voir fermer l’école, est un investissement tout à fait utile et même économique et écologique.
La consommation importante de gaz du fait de la vétusté des radiateurs serait considérablement réduite et le rejet de gaz beaucoup moins importante. Quand il s'agit d’investir dans la maison du 78 rue principale (plus de 200 000 euros à l’heure actuelle) pour deux minuscules appartements qui ne sont pas sur d’être loués et encore moins sur d’avoir un loyer permanent, d’acheter une parcelle d’un are à gauche, de deux ares à droites, de changer des vitraux, de faire une rue pavée, de construire une nouvelle fontaine (comme il a été évoqué lors du conseil) rue des châtaigniers, de démolir l’ancienne laiterie… là, on ne parle jamais d’argent public, de contribuables, non rien ! Mais pour investir environ 7 000 euros dans des radiateurs dans une école accueillant des jeunes enfants, là naturellement, c’est de l’argent public ! ! ! !
Enfin bref, après donc une grosse discussion très vive et la reconnaissance du maire de la vétusté des radiateurs, il a été décidé de demander un devis à l’entreprise Adolff lors de son prochain passage au mois de décembre. Il a également été décidé l’installation d’un chauffe eau électrique instantané pour les lavabos dans les toilettes. Et en attendant le devis et par miracle le remplacement des radiateurs, un détecteur de CO2 devrait être installé.


- Syndicat 1er cycle : suite à la dissolution de ce syndicat, la vente de l’appartement du 6 rue des murs à Saverne devrait rapporter 55 000 € à la place de l’euro symbolique.

XIV. DIVERS

- Déchets verts : le maire tient à faire remarquer qu’Ernolsheim est l’une des rare commune à proposer un ramassage des déchets verts deux fois part an


- Téléthon : comme chaque année, une animation sera faite le 5 décembre aux abords de la mairie


- Fête du 3è âge : le 17 janvier 2010


- Un concert de soutien pour la réfection de l’église d’ernolsheim aura lieu le 6 décembre à 17h


- Ramassage et crémation des sapins de noël le 10 janvier 2010


- Ernolsheim a obtenu un prix spécial de 750 euros pour la rénovation de la maison du 78 rue principale….allez encore 210 000 euros est le compte est bon ! !


FIN A 23h55

Partager cet article
Repost0

commentaires

Tourtaux 04/12/2009 10:36


On ne chôme pas au CM de ta commune !


popote67 04/12/2009 20:57


bin non, une connerie toutes les 5 min !


Présentation

  • : Le blog de Cédric Marchal
  • : Un regard sur l'actualité et une vision de la gauche française...mais également une certaine Sarkophobie! Pour me contacter : popote67@neuf.fr
  • Contact

LES PROCHAINES MUNICIPALES SE DEROULERONT EN 2014...C'EST A DIRE DEMAIN!

NE LAISSEZ PAS PASSER VOTRE CHANCE CETTE FOIS CI !!

SOYONS REALISTES, DEMANDONS L'IMPOSSIBLE

LE CHANGEMENT EST POSSIBLE !!!

Recherche