Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 07:39

Cette semaine le PS dénonçait le gros mensonge de Sarko, qui promettait qu'il n'y aurait plus de mort de froid chez les SDF si il était élu président ! On connaît maintenant le résultat : 359 morts en 2009. Mais la faucheuse Sarko a une double lame. Non seulement Nimbus 1er se moque complètement des SDF comme de sa première chemise, mais en plus il veut leur administrer le fumeux vaccin de la grippe A pour prouver aux français qu'un très grand nombre de vaccins a été utilisé. Puisse au moins avoir un recensement précis de la population des SDF pour enfin prendre en compte l'ampleur du problème des sans logis ausomme de l'état.


Des équipes mobiles se mettent donc en place dans certaines villes afin de faciliter la vaccination contre la grippe A. Mais selon Jean-François Corti de Médecins du monde :"l'organisation de la vaccination relève des préfets et donc les services sont variables d'une région à l'autre".

Vaccin A/H1N1 (AFP)

Vaccin A/H1N1 (AFP)

Les SDF peuvent accéder plus facilement à la vaccination contre la grippe A/H1N1. Outre la possibilité de se rendre dans les centres ouverts pour toute la population, des équipes mobiles de vaccination se mettent peu à peu en place dans certaines villes, en fonction des besoins sur décision des préfets et en collaboration avec les associations d'aide aux plus démunis.La vaccination est également possible dans certains centres de soins gratuits gérés par les hôpitaux ou les associations.
Roselyne Bachelot avait annoncé le 17 décembre dernier la mise en place d'un dispositif pour les sans domicile fixe. Deux circulaires adressées aux préfets par le ministère de la Santé fin 2009 permettent la mise en œuvre progressive de ce dispositif qui prend peu à peu forme. Dans la plupart des cas, la consigne reste toutefois l'orientation vers les centres de vaccination ouverts dans toute la France depuis la mi-novembre.

Des équipes mobiles

Mais pour ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas s'y rendre, l'association Médecins du Monde (MDM) met par exemple en place des équipes mobiles dans certaines villes, notamment en direction des squats ou encore des camps de Roms.
"L'organisation de la vaccination relève des préfets et donc les services sont variables d'une région à l'autre", déclare Jean-François Corti, directeur des opérations France de MDM. "Quand les centres de vaccination fonctionnent bien, on oriente les patients vers ces centres avec un courrier référent", dit-il.
L'association intervient toutefois, en équipes "fixes et mobiles", à Lyon, Marseille, Strasbourg, Nancy et en Seine-Saint-Denis au nord de Paris.

Pas encore d'unidoses

"En Seine-Saint-Denis, on débute des activités mobiles à partir de jeudi 7 janvier pour les personnes qui ne se déplacent pas, notamment dans les camps de Roms", a-t-il précisé. "Sur Marseille aussi, on met en place une activité mobile notamment en direction des squats. A Nancy, on a démarré le 4 janvier en fixe et mobile".
Selon Jean-François Corti, l'association "reçoit les vaccins -avec ou sans adjuvants mais pas encore d'unidoses- et un support technique" de la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS). Ce qui signifie q'il faudra repasser pour administrer une deuxième dose. Et si on ne retrouve pas un SDF ou un Roms pour sa deuxième injection? Ce sont tout de même des populations mobiles!

Donner un coup de main

A Paris, les SDF sont pour le moment orientés vers les centres de vaccination existants. "Notre objectif est de donner un coup de main, mais pas de tout faire et de se substituer au rôle de l'Etat et au dispositif de droit commun", souligne Jean-François Corti.
L'objectif général est le même du côté de la
Croix-Rouge Française. "Il ne faut pas qu'on recrée un monde à part, mais qu'on les intègre dans le droit commun. Il faut créer du lien", explique ainsi Didier Piard, directeur de l'action sociale pour cette organisation. "Il faut qu'on soit en capacité de traiter dans le droit commun les personnes qui relèvent du droit commun".
"Grosso modo, une grande partie des équipes mobiles sensibilisent les SDF pour qu'ils aillent dans les centres" de vaccination, précise-t-il. "A Mulhouse, Nîmes, Dijon et dans le Val-de-Marne notamment, on accompagne les SDF volontaires dans les centres de vaccination".

(Nouvelobs.com avec AP)
Partager cet article
Repost0

commentaires

grisval 10/01/2010 10:52


Bonjour,

Lorsque l'on sait que 95,5 % du budget total de l'association vaincre la mucoviscidose est lié à la générosité du public, il y a de quoi manifester sa colère, où sont les pouvoirs publics ? Que
font nos ministres concernés en dehors d'être constamment bronzer ?

Lorsque l'on sait que les familles concernées par la mucoviscidose doivent être contraintes par esprit de survie et d'amour parental de s'investir dans la collecte de fonds de l'association, il y a
de quoi se mettre en colère.
Ils se substituent une fois de plus au manquement de nos dirigeants politiques même si leurs discours pour leurs fonctions tant convoitées doivent ne pas entreprendre des promesses oh combien
sources d'espoir.

Bravo à toutes les familles et à tous les bénévoles qui se substituent aux défaillants.

Lorsque l'on sait que le plan cancer a été dépensé par une mauvaise estimation d'experts mal choisis dans le cas de la grippe H1 N1 il y a de quoi se demander à quoi sert l'expertise par excès ou
par défaut !

Lorsque l'on sait que la mucoviscidose maladie génétique la plus fréquente faisant cependant partie des maladies rares ne semble pas intéresser notre gouvernement en dehors de discussions qui
n'aboutissent pas, il y a de quoi se mettre en colère. Pourtant, notre président est persévérant et déterminé.

Lorsque l'on sait qu'une maladie rare est méprisée par son peu de rentabilité financière par les laboratoires pharmaceutiques, il y a de quoi rester perplexe devant cette notion de trafic et de
rentabilité non intéressante face à une maladie mortelle, la colère devient très froide.

Redevenons optimistes.

Cependant, tout cela n'est que foutaise, car la communauté de vaincre la mucoviscidose a plus d'un tour dans son sac avec son armée de bénévoles en rang de bataille avec les résultats que nous
connaissons aujourd'hui dans notre recherche contre la muco.

Nous sommes constamment dans l'innovation dans nos modèles de collectes de fonds tels que les virages de l'espoir, les greens de l'espoir, des idées géniales telles que par exemple les tables
gourmandes, nos pages aider donner, nos manifestations locales ou régionales (ici dans le Nord-Pas-De-Calais,nos virages de l'espoir, nos greens de l'espoir, nos brocantes, nos vélos de l'espoir,
nos cartouches de l'espoir...).

N'oublions pas tout le travail du siège de l'association qui innove également aussi bien dans ses requêtes auprès des ministères de tutelle, des résultats formidables dans le domaine du marketing
direct, de la communication, des manifestations de grandes ampleurs.....

Tout en sachant que le budget qui va devoir être alloué aux CRCM ( centres de ressources et de compétences de la mucoviscidose) va devoir être augmenté de 30 % en 2010 du fait du plan de
financement de la sécurité sociale et de la tarification à l'acte, il va falloir montrer notre détermination.

Si par hasard vous accédez à ce forum, n'hésitez pas à vous défouler sur notre politique de santé, mais aussi à nous soutenir dans toutes nos actions pour vaincre la mucoviscidose.

A diffuser largement auprès de vos contacts.

Merci d'avance.

Cordialement

Docteur Philippe Grisval
Délégué régional Nord-Pas-De-Calais de l'association vaincre la Mucoviscidose


popote67 10/01/2010 17:37


Je suis tout à fait d'accord avec vous. Comme je l'avais dénoncé dans un autre article, leplan cancer, comme vos l'iniquez, ne reçoit que la modique somme de 750 millions sur 5 ansalors que la
grippe A va nous coûter dans les 2 milliards, il y a de quoi être révolté. Et plus encore quand on pense que l'état français ne souhaite pas investir dans les maladis rares. Que les labos privés ne
veulent pas perdre d'argent, je peux encore le concevoir, mais n'est ce pas le rôle de l'état de dépenser utilement de l'argent publique pour le bien être de se "chers compatriotes"?

Je me permets de reprendre votre commentaire directement sur mon blog comme article.


Cyril LAZARO 08/01/2010 20:15


Quelle comédie ce vaccin. Et avec notre argent!


popote67 10/01/2010 18:31


Bin forcément...mais si il faut on fera un emprunt pour rembourser


Présentation

  • : Le blog de Cédric Marchal
  • : Un regard sur l'actualité et une vision de la gauche française...mais également une certaine Sarkophobie! Pour me contacter : popote67@neuf.fr
  • Contact

LES PROCHAINES MUNICIPALES SE DEROULERONT EN 2014...C'EST A DIRE DEMAIN!

NE LAISSEZ PAS PASSER VOTRE CHANCE CETTE FOIS CI !!

SOYONS REALISTES, DEMANDONS L'IMPOSSIBLE

LE CHANGEMENT EST POSSIBLE !!!

Recherche